La belle se siet  /  Ensemble Eya


musiques de guerre et de paix






bandcamp.com
lietteremon.com
Liette Remon

2010
[46:30]












1. Barons da mon covit  [3:42]
Peire Vidal  (vers 1150-vers 1210)

2. La belle se siet  [2:24]
Nous avons choisi cette chanson comme texte phare: elle est partout, depuis mille ans et on la chante encore.
Une histoire tragique d’une fille qui aime un prisonnier (de guerre? Un déserteur?) et qui veut le suivre dans la mort.
Dufay a utilisé la mélodie déjà connue au XIIIe siècle (jouée aux instruments ici). On la retrouve dans le manuscrit de Bayeux,
Francis Poulenc en a fait une version en 1946 et on la chante encore de nos jours (La Pernette)
.

3. Adieu, ces bons vins de Lannoys  [3:35]
Guillaume Dufay, 1400-1474

4. À mon venir  [3:17]
Manuscrit de Bayeux, B.N. fr9346, 15ième siècle

5. Como poden  [2:55]   CSM  166
Cantiga da Santa Maria, coll. Alphonse le Sage, 13ième siècle

6.   [4:08]
Jouerai pour mon corage
Liette Remon d'après Guiot de Dijon, suivi de:
Chanterai por mon corage
Guiot de Dijon, 13ième siècle

7. La belle se siet  [2:08]
Guillaume Dufay

8. Bellicha  [5:34]
anonyme, London B.I. Additionnal 29987, 14ième siècle

9. Hélas, Olivier Vasselin  [3:43]
Manuscrit de Bayeux

10. Ja nuns hons pris  [2:10]
Autre chanson d’un trouvère fort connu : Richard Cœur de Lion (1157-1199).
Ce roi qui était prisonnier de l’empereur Henri VI Hohenstaufen
dût attendre deux ans avant qu’on le libère pour une rançon monumentale.
Il a écrit cette chanson pendant sa captivité et il n’était pas très content de la situation….


11. La belle se siet, Bayeux  [1:10]
Manuscrit de Bayeux, arr. Liette Remon

12. La belle se siet, Bayeux  [1:17]
Manuscrit de Bayeux

13. Estampie Bel Doete  [2:57]
Liette Remon d'après la chanson de toile du même nom, 13ième siècle

14. La Pernette  [2:27]
chant traditionnel

15. Vrede  [2:28]
16. Réconciliation  [2:26]
Puisque bizarrement, la guerre est plus souvent mise en musique que la paix,
nous avons, pour combler l’absence, composé deux chansons :
Réconciliation (Liette Remon) et Vrede (Femke Bergsma).
Cette dernière est basée sur le texte du poète néerlandais Leo Vroman (1915- ).











Liette Remonvièle, violon, cornemuse et voix
Femke Bergsmaflûtes à bec, vièle, tambour de Béarn et voix

Musicien invité : Pierre Tanguay — tambourine (La Pernette)



Fondé en 2005, l'ensemble québécois Eya
se spécialise d'abord dans l’interprétation des musiques du Moyen Âge,
mais recherche aussi les liens musicaux et littéraires entre les différents répertoires
de musiques anciennes et les musiques traditionnelles québécoises et européennes.
Multi-instrumentistes et chanteuses,
les membres d'Eya apportent une touche contemporaine aux musiques
qu’elles affectionnent et créent un univers sonore distinct et original.









Guerre et Paix

C’est autour de la guerre de cent ans que nous avons regroupé des chansons et musiques illustrant les affres de la guerre et les joies de la paix. Cette guerre qui opposa la France et ses alliés à l’Angleterre dura de 1337 à environ 1453. C’est entre autres grâce à Jeanne d’Arc que les français ont finalement chassé les anglais venus réclamer le trône du roi de France.


Le manuscrit de Bayeux

Cette collection de cent trois chansons populaires fut probablement assemblée dans la deuxième moitié du XVe siècle. On y retrouve des chansons interdites durant la guerre de cent ans à cause de leur référence à la situation politique du pays. Des soldats pauvres et mécontents (À mon venir), des camarades éplorés (Olivier Vasselin, chanteur et bon vivant mort dans la bataille de Formigny en 1450) et des nobles aux mœurs douteuses peuplent ce manuscrit. Il y a aussi cette belle fille qui pleure au pied de la tour…..










sonusantiqva.org

The Web SonusAntiqva
inicio home