Les Anges Musiciens vol. 2 / Obsidienne
Instruments du Moyen-âge





medieval.org
obsidienne.fr
3. OBS - CO 03

2003






ESPAGNE


Cantigas d'ALFONSO EL SABIO  XIIIème siècle

1. Da que deus mamou  [5:00]   CSM 77
enfants, HM, FEL — harpe, vihuela, tympanon, cornet muet, cornemuse à anche double, hautbois

2. A Virgen sempr' acorrer  [3:35]   CSM 97
HM, EB — cistre, tympanon, psaltérion, flûte & tabor

3. Atal Sennor ébogna  [1:48]   CSM 96
HM, EB, LM — cornemuse à anche simple, rebec avec archet à grelots, triangle, tambour à cordes

4. Ben pod' a Sennor  [4:28]   CSM 101
LM, EB — tympanon, psaltérion, crwth, chalumeau


5. Ven querida  [2:28]  chanson sépharade
EB

6. Señora de hermosura  [3:41]  ENCINA, Cancionero de Palacio XVème siècle
FJ, HM, EB, LM — tambour

7. De Monçon venia el moço  [1:46]  Cancionero de Palacio XVème siècle
enfants, HM, EB, LM, FEL, NJ — cornet muet, tympanon, flûte et tambour

8. Entre las huertas  [3:57]  chanson sépharade
LM — tympanon

9. Niña, erguideme los ojos  [2:14]  PEÑALOSA, Cancionero de Palacio XVème siècle
FJ, HM, EB, LM

10. Quant ay lo mond  [2:13]  Conduit anonyme XIIIème siècle
cornemuse, cornet, tambour

11. Gritos davan en aquella sierra  [1:12]  ALONSO, Cancionero de Palacio XVème siècle
FJ, HM, EB, LM — mains, castagnettes

12. Propiñán de mayor  [1:01]  Cancionero de Palacio XVème siècle
vèze, claquebois, saqueboute, psaltérion



FRANCE

13. De ma Dame  [0:53]  rondeau de carol
cloches, cymbalettes à doigts

14. On doit la mère Dieu aorer  [4:15]  chanson pieuse XIIIème siècle
LM, EB — flûte double, crwth, psaltérion, tympanon

15. Hé sire ~ Hé berger ~ Eius  [1:32]  motet XIIIème siècle
FJ, HM, EB — vièle

16. Bel Aeliz  [0:36]  rondeau de carol
HM — flûte double

17. Trois sereus ~ Perlustravit  [1:46]   motet XIIIème siècle
FJ, HM, EB, LM

18. Qui la voudrait ~ Qui d'amours ~ Qui longuement ~ Nostrum  [1:08]  motet XIIIème siècle
FJ, HM, EB, LM

19. C'est la jus par dessous l'olive  [0:43]  motet XIIIème siècle
FJ, HM, EB

20. Dame votre doulz viaire  [3:40]  Guillaume de MACHAUT XIVème siècle
HM, EB, LM — psaltérion, tympanon, flûte, vièle

21. Estampie XIVème siècle  [3:34]  1er fragment
organetto, cornemuse, rebec, caisse, tambourin à cymbalettes

22. De ma Dame  [1:46]
enfants

23. Belle, veullies moy retenir  [3:14]  Guillaume DUFAY XVème siècle
HM — flûte, vièle, tympanon

24. Bonjour bon mois  [4:15]  Guillaume DUFAY XVème siècle
HM, LM, EB — tympanon, flûte, vièle

25. Amy je prends congié de vous  [1:12]  Manuscrit de Bayeux XVIème siècle
enfants — vièle

26. Ma plus mignonne de mon cuer  [3:28]  Guillaume DUFAY XVème siècle
FJ, HM, EB, LM — vihuela, tympanon, psaltérion











OBSIDIENNE
Voix et instruments du Moyen-âge à la Rennaissance
Emmanuel Bonnardot

Avec :

Florence Jacquemart — chant (FJ), cornemuses, flûtes,chalumeau, ...
Hélène Moreau — chant (HM), psaltérion, percussions...
Ludovic Montet — chant (LM), tympanons, percussions...
Emmanuel Bonnardot — chant (EB), vièle à archet, vihuela, crwth, cistre, rebec, cornet muet...

et la participation de Nicole Jolliet — chant (NJ), organetto, harpe

Les enfants de l' Atelier d'Obsidienne :
Joséphine Demerliac, Camille Lanoé, Louise Lemoine, Juliette Nicole et Sara Younsi-Rallu
(encadrement : Fabienne Etuin Laurent (FEL), Hélène Moreau)



Enregistré en Avril 2003 à l'église de Sergines (89) par Esteban Caceres
Remerciements à M. le curé et à la paroisse de Sergines



Cet enregistrement complète avec d'autres instruments : harpe, organetto, tympanon, cloches, crwth, saqueboute, notre présentation de l'instrumentarium du Moyen Age du volume 1 des « Anges Musiciens » autour du plus bel instrument : la voix.

De la monodie à la polyphonie, notre choix du répertoire est accessible à tout public. Dans le livret, les partitions de cinq pièces, choisies parmi le programme du CD sont ainsi proposées.





Rosace des anges musiciens de la cathédrale de Sens






Obsidienne est un ensemble vocal et instrumental dont les activités sont particulièrement foisonnantes.
Reconnu et largement primé pour ses interprétations de musique du Moyen âge et de la Renaissance (Diapason d'or, choc du Monde de la musique, 10 de Répertoire, 5 étoiles Goldberg, recommandé par Classica, Tradmagazine...), ce groupe n'hésite pas à étendre son répertoire à la chanson populaire, le music-hall ou la musique contemporaine. Ce goût de l'exploration est le fait d'une curiosité commune à ses membres et à Emmanuel Bonnardot qui dirige l'ensemble.

Obsidienne est un ensemble polymorphe, pouvant se scinder en petits groupes vocaux, instrumentaux ou associant voix et instruments.
Les petites formations permettent un travail plus spécialisé, plus intime et plus personnel. La réunion de l'ensemble, pouvant atteindre 16 personnes, lui donne toute sa puissance.
Cette souplesse et cette variété ont apporté à Obsidienne une longévité et une pertinence qui lui ont permis d'atteindre une qualité musicale exceptionnelle.

L'association Obsidienne & Compagnie est basée en Bourgogne.
Les interventions locales de l'ensemble vont de la pédagogie musicale (contrats-villes, chœur d'enfants) à la découverte du patrimoine architectural par le biais de balades musicales.

Le domaine d'action et la notoriété d'Obsidienne débordent largement la région, comme l'atteste le succès de ses concerts et de ses disques (chez Caliope et Opus 111) en France et à l'étranger.








Dans l'esprit ludique des ballades en balade qu'organise Obsidienne, ce disque juxtapose les répertoires du Moyen âge français et hispanique.

Au XIIIème siècle, le manuscrit "les Cantigas de Santa Maria" , chansons compilées par Alphonse Le Sage, offre déjà une identité culturelle hispanique marquée dans l'Europe médiévale. Les nombreuses vignettes peintes du livre représentant les instruments et les instrumentistes sont un témoignage hors du commun pour connaître l'univers musical de cette époque.
Sa notoriété, sa popularité sont certainement dues également à la force originale de ses mélodies et à l'assemblage pléthorique des 400 chansons du manuscrit ; une mine pour les interprètes !
La narration des miracles (que l'on retrouve en français dans les miracles de la vierge de Gautier de Coincy) est aussi une source littéraire inépuisable.

Les deux chansons Sépharades rappellent que l'Espagne fut aussi au Moyen Age un carrefour des cultures juive, musulmane et catholique.

Les Cancioneros hispaniques du XVème siècle sont contemporains de la découverte des Amériques. Autres compilations, ses auteurs sont identifiables (Juan del Encina, Alonso...).

La pureté du contrepoint permet au texte et à la musique de se marier à merveille dans la jouissance de l'art vocal et de préparer le XVIèrne siècle espagnol dit »Siècle d'Or ».

Au XIIIème siècle, le raffinement français développe un art subtil dans la complexité du motet (polyphonie et polytextualité), mais trouve un accent populaire dans les conduits de l'École Notre Dame, chansons mariales, rondeaux, estampies.

Au XIVème siècle, Guillaume de Machaut, maître de l'Ars Nova saura garder une simplicité dans ses virelais monodiques, donnant la dimension humaine à l'ampleur de son génie.

Au XVéme siècle Guillaume Dufay en épurant les lignes mélodiques dans ses rondeaux polyphoniques et en développant l'imitation des voix de ténor et de dessus ouvre la voie à l'esthétique de la Renaissance. La troisième voix, le contre-ténor, voguant en arabesques entre les deux autres tessitures garde l'esthétique du gothique flamboyant.

A l'orée du XVIème siècle les chansons du manuscrit de Bayeux donnent cette veine mi populaire mi savante que l'esprit français a su garder tout au long de son histoire.

Emmanuel Bonnardot







sonusantiqva.org

The Web SonusAntiqva
inicio home