Le Codex Las Huelgas. Chants polyphoniques espagnols du XIIIe siècle
Ensemble Tre Fontane | Dames de Chœur





medieval.org
albacarma.com
Alba musica AL 0397 "Collection Patrimoine"
1997








1. Fa fa mi. Ut re mi   [0:56]   Hu  177

2. Hec est mater Domini   [3:15]   Hu 42
Benedicamus Domino XIV

3. O gloriosa Dei genitrix   [4:37]   Hu  151

4. O Maria maris stella ~ O Maria virgo davitica   [4:36]   Hu  104

5. Salve virgo virginum ~ O dulcissime virgo   [3:40]   Hu  108

6. Ave maris stella   [3:56]   Hu  153

7. O Maria virgo regia   [2:34]   Hu  103

8. Iam nubes dissolvitur   [3:47]   Hu  133

9. Alpha bovi   [3:49]   Hu 83

10. O monialis concio   [3:55]   Hu  171

11. Catholicorum concio summo   [7:05]   Hu 31
Benedicamus Domino III

12. Flos de spina procreatur   [2:39]   Hu  147

13. Sanctus I   [4:30]   Hu  13

14. Benedicamus Domino XVI   [1:36]   Hu 44




Ensemble Tre Fontane
Pascal Lefeuvre : vielle à roue
Maurice Moncozet : flûtes, chalèmie
Thomas Bienabe : luth


Dames de Chœur
direction : Alan Bennett
soliste soprano : Hermine Huguenel

Béatrice Badanaï, Maugosja van Beurden,
Simone Blanchet, Chantal Bordas, Elisabeth Bourogne,
Bénédite Bouron, Fabiene Brudieux,
Christine Caron, Irène Cirquetti,
Jeanine Colinet, Monique Courmont-Tessaud,
Nicole Dessolas, Marguerite de Fursac,
Sylvie Groleua-d'Ivernois, Marie-Christine Grondin,
Danièle Lacaze, Nicole Redon, Anne Theulet, Anne Trial


Enregistré à l’église d’Audrix en Périgord, en octobre 97,
par Pascal Monjanel assisté d’Anne Ducourau

Co-production pour Alba Musica : CARMA Productions, UVPCA
Avec le soutien du Conseil Régional d’Aquitaine, de l’ADAM24,
et de la municipalité d’Audrix en Périgord.

Photos : Laurence Benne




Le Codex Las Huelgas – AL0297

Chants polyphoniques espagnols du XIIIe siècle

Avec l’ensemble Vocal « DAMES DE CHOEUR »

« .La confrontation du fac-similé du Ms original avec les transcriptions qui en ont été faites, montre que les solutions peuvent être assez nombreuses. Pour ce qui est de l’ornementation du chant soliste, nous nous sommes laissés guider par nos connaissances du chant grégorien, et des écrits des théoriciens médiévaux comme Jehan des Murs, Maître Lambert (Pseudo Aristote) et Jérôme de Moravie sur le sens qu’il convenait de donner aux signes d’ornementation. ». — Alan Bennett


albacarma.com




sonusantiqva.org

The Web SonusAntiqva
inicio home