Chansons Médiévales  /  Ultreia


XIIIe siècle — Volume I







medieval.org | discogs.com
Ultreia ULT 50001

1999
[57:12]









1. Al l'entrada del tens clar   [2:50]
Ballatta licencieuse (anonyme XIIIè siècle) — Paris, Bibliothèque Nationale, fond français 20050
Soprano et baryton, petit flageol cylindrique, vièles, harpe et tabours

2. Mandad'ei comigo   [2:42]   ca II
Martin CODAX (XIIIè siècle), cantiga de amigo — Lisboa, Biblioteca Nacional, pergaminho Vindel   [sic]
Soprano, frestel, vièles, harpe et coquilles

3. Sire cuens j'ai vielé   [3:33]
Serventois de Colin MUSET (fin XIIIè siècle) — Paris, Bibliothèque Nationale, fond français 847
Baryton, chalemie, vièles, harpe et claque-bois

4. Mia yrmana fremosa   [4:49]   ca III
Martin CODAX (XIIIè siècle), cantiga de amigo — Lisboa, Biblioteca Nacional, pergaminho Vindel   [sic]
Soprano, chifonie, vièles, harpe et bendir

5. Vite perdite   [2:49]   Carmina Burana moral n° 31   CB 31
Codex Latinus Monacensis 4660 — München, Bayrische Staatsbibliothek | Musique: Firenze, Ms Laur. Plut. XXIX-1
Baryton, flageol cylindrique, chalemie, vièles, harpe et tabours

6. Qui que face retrouenge novele   [5:10]
Gautier de COINCY, chanson mariale — Paris, Bibliothèque Nationale, fond français 25532
Soprano, organetto, flageol cylindrique, vièle

7. Aller erst lebe ich mir werde   [5:56]
Walter von der VOGELWEIDE, chanson de croisade — Münster frag. VI.f.51
Instrumental d'après une estampie (cansonetta tedescha) London, British Museum 29987

Baryton, chalemie, vièles, harpe et daf

8. Ondas do mar de Vigo   [6:19]   ca I
Martin CODAX (XIIIè siècle), cantiga de amigo — Lisboa, Biblioteca Nacional, pergaminho Vindel   [sic]
Soprano, vièle, grande traversaine, harpe, tabour et coquillages

9. Non dev'a Santa Maria merce pedir   [4:02]   CSM 98
ALFONSO X "El Sabio" (1221-1284), cantiga de Santa Maria n° 98 — Madrid, Biblioteca del Escorial, Codex j.b.2
Baryton, organetto, frestel, vièles et fagot

10. Tempus est iocundum   [2:31]   Carmina Burana amoureux n° 179   CB 179
Codex Latinus Monacensis 4660 — München, Bayrische Staatsbibliothek | Musique: Firenze, Ms Laur. Plut. XXIX-1
Soprano et baryton, zarb, flageol cylindrique, harpe, vièles

11. De moi dolereus vos chant   [3:39]
Gilbert de BERNEVILLE, complainte — Paris, Bibliothèque Nationale, fond français 844
Baryton, harpe, grande flûte en corne

12. Lasse pourquoi refusai   [6:22]
Chanson d'ami (anonyme XIIIè siècle) — Paris, Bibliothèque de l'Arsenal, fond français 5198
Soprano, traversaine en roseau, vièle et harpe

13. Fas et nefas   [3:12]   Carmina Burana moral n° 19 (anonyme XIIIè siècle)   CB 19
Codex Latinus Monacensis 4660 — München, Bayrische Staatsbibliothek | Musique: Firenze, Ms Laur. Plut. XXIX-1
Baryton, psaltérion, petite flûte en corne, vièles et harpe

14. Rosa das rosas   [4:08]   CSM 10
ALFONSO X "El Sabio" (1221-1284), cantiga de Santa Maria n° 10 — Madrid, Biblioteca del Escorial, Codex j.b.2
Soprano, harpe, vièle, grande flûte en corne









Ultreia
Marc Paveau

Marc PAVEAU — instruments à vent, vièle à roue, voix
Hélène DECARPIGNIES — soprano
Pierre BOURHIS — baryton
Agnès MASSUET — harpe romane et organetto, voix
Sophie VIERNE — vièle tenor et rebec, voix
Jean-Lou DESCAMPS — dessus de vièle, voix
Olivier DE LHERMONT — carillon, psaltérion, percussions, voix



INSTRUMENTS ET FACTEURS
Vièles et rebec de Judith Kraft, Marcello Ardizone, Patrick Todman et Sophie Vierne.
Harpes de Rainer Thurau
Organetto et vièle à roue de Christian Rault.
Flûtes cylindriques de John Hanchet et Margret Löbner.
Flûtes en corne de Meinrad Ertel.
Traversières de Philippe Allain-Dupré.
Chalemies de Jacques Leguy et John Hanchet.
Psaltérion de Dariouche Tari.
Différents instruments d'origine ethnique.


Remerciements à la ville d'ISSY-LES-MOULINEAUX pour son soutien.


Toutes les recherches, restitutions et arrangements instrumentaux ont été réalisés
par Marc Paveau avec la collaboration de tous les musiciens d'ULTREIA


Direction musicale: Marc Paveau
Prise de son et direction artistique: baron Dov Bezman
Montage et mastering: Thierry Gillemin. Startracks


Enregistré en Mars 1999 à l'Eglise Evangélique Lutherienne Saint Jean à Paris (7è ar.)

Ultreia. 18, avenue du général Leclerc - 75014 Paris









CHANSONS MÉDIÉVALES ( RECETTE )

Choisissez d'une part sept bons musiciens entre deux âges, venant d'ici et là, éclectiques et gourmands de bonne et fine musique point trop nouvelle, les uns ayant trouvé leur voix, les autres curieux et manipulateurs habiles d'ustensiles musicaux aussi bizarres que rudimentaires.

D'autre part, prenez comme matière première quelques très beaux textes poétiques que vous aurez, longtemps au préalable, cueillis dans les manuscrits médiévaux de plusieurs bibliothèques européennes; choisissez-les savoureux et variés, pour partie bien tendres, pour partie bien croustillants. Rafraîchissez et retaillez leurs mélodies selon les Règles de l'Art jusqu'à ce que l'appareil soit bien homogène. Accommodez généreusement à la Mode Ancienne de quelques couches de bourdons bien réduits et concentrés, de quelques déchants frais et délicats sans oublier d'entre-larder les pièces avec quelques ritournelles acidulées pour varier les parfums. Épicez de percussions appropriées, mais avec mesure.

Faites revenir le tout à feu très vif pour faire raidir et prendre couleur: surveillez bien car elle doit être le plus en harmonie possible avec le morceau choisi. Goûtez. Rectifiez au besoin l'assaisonnement de quelques soupçons de bruitages inspirés. Mettez alors à l'étouffée à feu très doux. Ne servez surtout pas tout de suite mais laissez macérer et mariner longuement dans son jus. N'hésitez pas à dégraisser puis décantez soigneusement. Ce met délicat gagne à être réchauffé plusieurs fois. Dressez soigneusement et servez accompagné d'une bonne dose de jubilation.

Attention, pour être parfaitement réussie, cette spécialité douit se garder d'un excès de musicologie qui la rendrait alors indigeste. Si les ingrédients doivent être sélectionnés avec soin et apprêtés avec respect, ils seront néanmoins cuisinés, pour leur conserver toute leur saveur d'origine, avec une grande liberté, de l'audace et de la vivacité, privilégiant, dans l'élaboration de la recette, l'Esprit sur la Lettre et laissant une grande place au tour-de-main et au goût personnel.   M.P.


L'ENSEMBLE ULTREIA

Il a été fondé en 1991 par une équipe de musiciens professionnels, et il cette résidence, depuis sa création, au Musée National du Moyen Age - Thermes de Cluny, à Paris où il est en charge de "L'HEURE MUSICALE" bien connue du public, cycle de concerts-conférences illustrant les différents aspects de la musique médiévale profane du XIè au XVè siècle.



A RECIPE FOR MEDIEVAL SONGS

Take seven good musicians of varying ages and backgrounds, who are hungry for gourmet music. Some are already initiated, other are curious, and all are skillful with various bizarre rudimentary musical instruments.
As primary ingredients assemble an assortment of beautiful poetic texts, gathered long ago from medieval manuscripts in several European libraries. Select the most appetizing ones, including both the bitter and the sweet varieties. Freshen them up and trim their melodies artistically until they form a harmonious blend. Prepare in traditional style with several layers of condensed drones, sprinkle with some fresh and delicate melodies and baste the dish with some spicy ritornellos. Season as desired with lively percussion, but in measured dose.
Cook over high heat to thicken and improve the colouring of the sauce. Taste and correct the seasoning with imaginative sound effects. Cover and continue cooking over low heat. Remove from heat and let it settle a while before serving.
Skim excess grease if necessary, then arrange tastefully and serve with a healthy dose of jubilation.
This dish improves with reheating.

Warning: for best results this dish should be protected from excessive musicology which could lead to indigestion. Though the ingredients must be carefully selected and prepared they should be cooked with a great deal of freedom, audacity and vivacity, favoring personal initiative and ingenuity over dusty theories. (Trad. G. Oatmeal )


ULTREIA was founded in 1991 by a group of professional musicians and has been in residence ever since at the National Museum of the Middle Ages at the Thermes de Cluny in Paris, where it is in charge of the "Musical Hour", well- known to the public, a cycle of lecture-concerts which exemplifies the diversity of aspects of secular mediaeval music from the 11th to the 15th centuries.










sonusantiqva.org

The Web SonusAntiqva
inicio home